Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Portrait d'un prêtre fou

Et si l'on commençait par la forme ? Car ce livre, de petit format, est une oeuvre d'art. La jaquette de 40 x 60 cm en couleurs est dépliable et dévoile un intrigant diagramme. Le livre témoigne d'une typographie (réalisée en Belgique) rarement mise à l'oeuvre dans un livre d'histoire : illustrations, notes faites d'images. Au point que Sylvain Piron déclare l'éditeur (graphiste et anthropologue) comme coauteur.

Fonctionnaire de l'administration des papes d'Avignon, Opicinus de Canistris (1296-1355) a produit, pour son propre compte, des diagrammes déconcertants (conservés au Vatican) où se mêlent cartes et corps, symboles astraux et religieux. Ce prêtre né à Pavie était-il fou ? Sa souffrance psychique ne fait aucun doute. Ayant appris à dresser des cartes marines selon la technique des cartographes génois, la géographie du bassin méditerranéen devient chez lui le support d'une symbolisation de tous les conflits qui le déchirent. Et au sein de ces cartes, Opicinus livre son autobiographie. Pour ce livre savant, mais de lecture aisée, Sylvain Piron reprend à nouveaux frais la question du sens de ces « délires ». Les dessins d'Opicinus de Canistris exposent au grand jour, de la façon la plus explicite, la bataille qu'il livre contre « ses » monstres.

-------------------------------------

Dialectique du monstre. Enquête sur Opicino de Canistris, Sylvain Piron, Bruxelles, Zones sensibles, 2015, 208 p., 26 E.